Vous êtes ici : Ma liberté financière » Les débuts » Ma définition …

Posted by on 09/11/2016

Liberté financière

Me voilà donc devant ma tasse de café, rentré du travail ce mercredi soir… prêt à vous en dire plus sur cette « liberté financière ! « 

Avant même de rentrer dans les détails , et de me lancer dans des explications concernant les domaines que je souhaite utiliser, il me faut vous expliquer une chose.

Image propre à chacun

Chacun possède une perception de la vie bien à lui. Cela concerne un peu tous les domaines. Que ce soit le bonheur? la richesse? la douleur? Chacun possède ses propres idées, définitions, perceptions … Il en va de même avec cette fameuse définition de la liberté financière.

Il est presque impossible de se lancer dans ce genre de projets sans avoir un emploi, une source de revenus. Pour ma part, je me voyais mal me pointer devant mon courtier ou mon banquier sans revenus… et lui demander 200 000€ pour mon premier projet d’investissement immobilier. Peu importe la rentabilité du projet, sans salaire (et sans autres revenus) il est difficile, voir impossible d’obtenir son financement par les banques. Mon gentil patron va donc m’aider à progresser vers mon objectif (au moins pour mes premiers objectifs)

Ma-definition-de-la-liberte-financiere

Points de vue

Selon notre emploi, le revenu mensuel est plus ou moins haut. Notre mode de vie et notre train de vie dépend donc de nos revenus, donc de notre emploi. Un cadre dans une grande société gagnera inévitablement plus qu’un simple salarié à la chaîne. Le monde du travail est ainsi, les tâches les plus difficiles sont rarement les plus rémunératrices. Notre salaire rythme donc notre façon de consommer et d’acheter.

Le salarié de base (comme moi) qui veut obtenir son indépendance financière visera un revenu passif tout aussi moyen que son salaire. Le cadre, lui, souhaitera forcément des sommes plus importantes afin de préserver sa qualité de vie. Cette indépendance est donc dépendante du revenu salarial du point de départ.

Certains se contenteront d’obtenir un pécule leur permettant de vivre aussi bien qu’avec leur salaire.
Ils accepteront même de moins gagner pour favoriser leur liberté en quittant leur emploi. C’est une forme de richesse… gagner légèrement moins, mais gagner du temps (si précieux).

D’autres voudront s’enrichir constamment. Sans faire parti des éternels insatisfaits, ils privilégieront leur enrichissement financier au temps sauvegardé. Bien que le temps soit un bien que l’on ne peut récupérer, ils réinvestiront leurs bénéfices pour encore et toujours les faire fructifier.

Et moi?

Pour ma part, j’ai un point de vue qui mélange un peu les deux façons de penser. Quoi de mieux que de se dégager du temps pour emmener ma fille le matin à l’école. L’accompagner dans sa classe et découvrir toutes ses œuvres (maternelle). J’ai du mal à trouver ce qui pourrait remplacer ces moments … Un compte mieux garni? Une belle voiture ? etc … Rien ne rivalise !

Liberte-financiere-pour-profiter-de-ses-enfants

J’ai aussi cette fibre entrepreneuriale qui me rappelle que mes investissements sont pour un certain enrichissement.
Je commence ce projet parallèlement à mon activité professionnelle. Déjà par sécurité, mais aussi parce que je n’ai pas le choix. Je souhaite donc obtenir une certaine somme mensuelle avant même de penser à quitter mon emploi. L’idéal serait que mes investissements et divers projets me rapportent un résultat supérieur ou au moins égal à mon salaire. (résultat = chiffre d’affaire – charges inévitables)

Je ne vise pas l’eldorado, mon premier but est, dans un premier temps, de gagner de quoi payer ma maison, assurer les dépenses quotidiennes, et ne plus regarder à la dépense quand il s’agit de me faire un petit restaurant.

En bref !

Voilà pour moi la définition de la « liberté financière« . Elle est valable au jour J, pas intemporelle. Peut être que dans un an j’aurais revu mon ambition à la hausse. Je relierais cet article avec autodérision j’espère ! Elle est propre à chacun, nous en avons tous une définition différente .

Voici la mienne…

Posted in: Les débuts

Comments

  1. Gwen
    06/12/2016

    Leave a Reply

    C’est une bonne définition de l’indépendance financière ! Pour ma part, être libre financièrement, c’est ne plus travailler pour l’argent, mais que ce soit le contraire. Merci de partager ton point de vue sur le sujet 🙂

    • Rémi (auteur)
      06/12/2016

      Leave a Reply

      Faire travailler mon argent pour m’enrichir c’est la méthode pour atteindre la liberté…. et non un objectif en soit ? Non? :p

  2. Gwen
    09/12/2016

    Leave a Reply

    Oui, d’ailleurs sur la plupart des blogs que j’ai visité, c’est la définition qui revient le plus souvent ! 😉

Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


Solve : *
21 + 4 =