Vous êtes ici : Ma liberté financière » Bourse » Interview de Paul Marcel du blog Celtinvest

Posted by on 12/02/2017

Interview d’un expert en Bourse

Paul Marcel, créateur du blog Celtinvest répond à mes questions

Retrouvez à la fin de cette interview un cadeau exceptionnel

Présentez-vous : Qui êtes vous? Dites nous en plus sur  votre blog Celtinvest? Depuis quand et pourquoi ce blog?

  • Je m’appelle Paul MARCEL. J’ai travaillé et pris la direction de l’entreprise familiale dans le secteur de la mécanique industrielle. Nous avons vendu celle-ci en 2009 et j’ai décidé de vivre de ma nouvelle passion qu’était devenue la bourse depuis 2007. Pour arriver à cet objectif, je me suis formé pendant toute l’année 2010 au trading sur futures et aux options ainsi qu’à des techniques d’investissements. Depuis 2011, mes seuls revenus proviennent de la gestion de mes fonds en bourse et des formations que je donne sur les options ou sur l’investissement aux particuliers et aux professionnels. En 2015, j’ai voulu faire découvrir les options aux francophones en créant le blog Celtinvest. Ce blog a été remarqué par le patron de ProRealTime qui, après l’avoir rencontré, m’a demandé d’aider son équipe technique à concevoir une plateforme dédiée aux traders sur options. Et je viens de sortir un livre pour aider les débutants qui voudraient apprendre les bases des options et les stratégies simples.

Est-ce que tout le monde peut placer en bourse et en tirer des bénéfices ?

  • Oui, tout le monde. Mais il faut bien avoir conscience d’une chose importante. Pour cela, je ferai un parallèle avec l’apprentissage de la musique. Il ne suffit pas d’acheter un instrument pour savoir en faire. Il vous faudra apprendre (seul ou avec un prof). Si vous voulez tirer des bénéfices de la bourse, il ne suffira pas d’acheter n’importe quoi, n’importe quand. Il vous faudra apprendre également. Sans quoi, vous risquez de ne rien gagner du tout, voire de perdre de l’argent.

Quelle est la spécificité de votre système de placement en bourse?

  • Il y en a plusieurs en fait. Premièrement, j’investi « à la Warren Buffet ». C’est-à-dire dans des sociétés dont les ratios financiers sont excellents. Il me semble que la réussite de cet investisseur n’est plus à démontrer. Deuxièmement, j’applique à mon portefeuille une réelle diversification. Bien souvent, dans la littérature boursière, on vous conseille d’acheter dans le secteur industriel, dans le secteur financier, dans le secteur pharmaceutique, dans le secteur minier, etc… Mais ce n’est pas de la diversification ça. En effet, si le marché chute de 20%, que pensez-vous que vont faire tous vos secteurs ? Eh bien, ils vont tous chuter de plus ou moins 20%. Ma méthode de diversification permet de largement contenir la baisse des indices. Je vais vous donner un exemple. Lors du Brexit, le CAC40 a perdu 8%, le SP500 a perdu 3,5% alors que mon portefeuille n’a perdu que 1,5%. Troisièmement, j’utilise un produit dérivé qui se traite sur un marché régulé. Il s’agit des options. Grâce aux options, je peux diminuer mon prix de revient ou augmenter mon rendement et même réparer des positions perdantes sans prendre de risques supplémentaires.

 

En quoi réside la différence entre les options binaires et un marché régulé?

  • La différence est énorme. D’un côté vous avez un produit dit de gré à gré. C’est-à-dire que vous n’avez qu’un seul intermédiaire avec qui conclure vos achats et vos ventes. De l’autre, vous êtes en relation avec des milliers de personnes à travers le monde pour pouvoir vous mettre d’accord sur un prix de transaction. Laissez-moi faire encore une comparaison. Imaginez deux personnes. L’une n’ayant pas le choix car il n’y a qu’une seule grande surface à 50km à la ronde et l’autre habitant dans une ville avec 5 enseignes différentes. D’après-vous, laquelle de ces deux personnes à la possibilité de faire le plus d’économies sur son plein de courses chaque semaine ? Il faut éviter d’utiliser des produits qui se traitent de gré à gré. Cela n’est pas seulement valable que pour les options binaires, mais aussi pour les warrants, les CFD, etc… car voilà de quoi son capable les courtiers de gré à gré : ici

Votre méthode peut-elle, à elle seule, suffire à s’enrichir? obtenir sa liberté financière?

  • Considérez-vous Warren Buffet comme étant riche ? lol Oui, la bourse permet d’obtenir sa liberté financière. Mais je ne vais pas vous vendre du rêve. Si vous croyez pouvoir transformer 1000€ en 1 million en 6 mois, alors c’est que vous croyez encore au père noël… Connaissez-vous la performance annuelle moyenne du Dow Jones qui est passé de 1000 à 20000 points en 45 ans ? Eh bien, c’est 7% par an. Quel autre placement fait mieux ?

Nous parlons de taux de rendement (en immobilier, en placement bancaire,..) Quel taux pouvons-nous espérer avec cette méthode?

  • Je ne veux pas vous faire espérer quoi que ce soit, je ne peux que vous montrer ce que j’arrive à faire. J’arrive à battre les marchés et je dépasse les 20% de rendements annuels. Mais malheureusement en bourse, les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
bourse-liberte-financiere

Paul Marcel – Créateur du blog Celtinvest

La bourse peut effrayer, quels sont les risques à placer en bourse en marché régulé?

  • Pourquoi la bourse effraie ? Parce qu’il arrive qu’elle baisse violemment. Mais saviez-vous que ces chutes ne se produisent que tous les 6/7 ans seulement ? Le problème c’est que les particuliers n’ont que très peu de culture financière et suivent « bêtement » les médias. Or, lorsque les médias commencent à dire qu’il faut investir en bourse, c’est souvent signe de retournement sur les marchés. L’investissement boursier, c’est d’abord savoir choisir les bonnes sociétés et deuxièmement, le timing. C’est-à-dire savoir acheter et vendre au bon moment. Rappelez-vous de ce dicton boursier qui est également un bon conseil : achetez au son du canon et vendez au son du violon. Mais la plupart des particuliers font exactement l’inverse.

 

Le but de mon blog est d’exposer mes méthodes pour obtenir ma liberté financière en moins de deux ans. Un revenu passif et récurant est-il envisageable ? si oui en combien de temps?

  • Oui, la bourse permet pour celui qui sait ce qu’il fait de toucher un revenu « actif » et récurant car vous pouvez faire des plus-values, toucher des dividendes ou utiliser les options pour vous faire payer pour acheter ou vendre vos actions. Ce qui revient à « louer » vos actions. Cependant, j’utilise le terme actif plutôt que passif car pour toucher des revenus, mieux vaut s’occuper de son portefeuille régulièrement. Et pour obtenir votre liberté financière rien qu’avec la bourse, il vous faudra, de préférence, avoir un bon capital de départ.

Pour finir, donnez-nous UN conseil important avant de se lancer ?

  • J’aimerais vous dire que l’argent peut tomber du ciel sans effort, mais ce serait vous raconter des mensonges (à moins d’épouser un député pour pouvoir toucher 5000€ par mois sans travailler). Ne cherchez pas à spéculer sur des produits à fort effet de levier. La réussite « facile » du trader, c’est bon pour vendre des journaux, mais la réalité est tout autre. Commencez par investir. Mais pour réussir ses investissements boursiers, il faut apprendre et se former avant pour éviter de perdre bêtement son argent sur les marchés financiers. Cependant le travail paie et finit par rapporter.

 

Offre : Remise de 90€ sur les formations Celtinvest

Investir avec succès grâce aux options

Diversifier ses investissements sur les marchés US

Posted in: Bourse, Interview

Comments

Be the first to comment.

Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


Solve : *
11 + 30 =