Vous êtes ici : Ma liberté financière » Les débuts » Les freins à ma liberté financière

Posted by on 20/11/2016

Liberté financière, impossible ?

Dimanche soir, déjà la fin du weekend, demain il faut déjà reprendre le travail. Une micro-dépression m’envahit chaque fin de weekend. L’idée de retourner travailler et échanger mon temps contre de l’argent m’intéresse de moins en moins. J’ai tellement envie de profiter de la vie, de ma famille, ma maison, mon temps…

Tout n’est donc pas si simple. Arriver à mon objectif sera  difficile mais cela ne m’effraie pas ! Encore faut-il le vouloir et passer outre les freins et obstacles semés sur mon parcours.

les-freins-a-ma-liberte-financiere

La procrastination

La quoi ?! Oui j’emploie des mots difficiles à comprendre pour un dimanche soir. La tendance à tout le temps repousser au lendemain les choses que l’on doit faire… voilà ce que ce terme barbare veut dire. Nous avons des milliers de raisons de ne pas commencer les choses. La fatigue de la semaine de travail en est une facile. Quand on a nos 9h00 de journées de travail dans les pattes, quoi de plus difficile que de se poser devant son ordinateur pour créer un article convenable . On n’a pas forcement l’envie de prendre son téléphone pour gérer les rendez-vous à la banque ou pour visiter un bien immobilier .

En bref, reporter au lendemain est souvent plus simple que de se faire violence pour agir à l’instant T.  J’essaye de travailler là-dessus. Pour ma part , c’est assez difficile car je suis du genre à ne pas m’organiser et donc tout reporter… Tout reporter débouche donc sur une accumulation de choses à faire. Je suis de cette nature, toujours en flux tendu, désorganisé et je fais tout dans la précipitation dans les derniers délais. Jusque là, cela ne m’a rien apporté de bon. Je travaille dur à l’organisation de ma vie et mes nouveaux projets. Reporter tout au lendemain vous fera perdre un temps considérable. Vous avez un projet? il est important de bien le préparer, mais ne pas se laisser rattraper par cette procrastination qui vous poussera à toujours repousser l’échéance … et donc ne pas agir …

Les proches

Il est important de bien s’entourer . Si je reprends les idées de Tristant Goulwenn :

« Entourez vous de gens positifs »

Cette phrase prend tout son sens quand on se lance dans ce genre de projet de vie. En effet,la famille, les proches seront les premiers à vous mettre en garde sur la prise de risque que comporte un investissement (immobilier ou autre ). Sans pour autant vous mettre des bâtons dans les roues, ils seront dans une optique de « protection ». Leurs inquiétudes sur votre futur n’iront pas dans le bon sens. Ils peuvent aller à l’encontre de vos ambitions et vous freiner, voir vous faire renoncer. Tenez compte de chaque remarque, entendez les, … mais il ne faut pas que cela atténue vos envies.  Les conseils viennent souvent de personnes n’ayant même jamais investi !

Les habitudes de vie

Nous sommes enfermés dans ce mode de vie « Métro boulot dodo » . Il ne nous reste que peu de temps pour penser et imaginer un enrichissement autre que par le travail . Nous nous contentons de notre mode de vie. Toutes les factures payées, nous travaillons pour de l’argent que nous dilapidons beaucoup trop rapidement au 5 du mois. Sauf cas de pauvreté extrême, nous nous satisfaisons de cette situation « moyenne » car elle est là même dans la majorité des foyers . Beaucoup veulent devenir riche, peu essaieront vraiment, par manque de conviction. Prendre le temps de réfléchir à un autre moyen d’enrichissement que le travail est déjà un bon début pour se diriger vers cette indépendance. Ne pas se contenter de ce qu’on possède, c’est peut être la clé de l’enrichissement?

La peur de l’échec

Si je reviens sur l’avis des proches, ils peuvent être sources de nouvelles inquiétudes. Bien que parfois, elles soient déjà présentes avant même que quelqu’un nous mette en garde. Il existe naturellement des risques quand on veut atteindre ce genre d’objectif. La peur ne doit pas pour autant être la cause de votre stagnation. Le mimétisme est une bonne chose. Certains partent de rien ou presque, et arrivent à des choses assez impressionnantes. Copier ceux qui ont réussi, lire des ouvrages pour vous en inspirer. La peur n’évite pas le danger et prendre des risques (étudiés) peut rapporter gros. Passez outre ces peurs et vous lancer seront les étapes les plus difficiles.

comment-obtenir-sa-liberte-financiere

L’ignorance

Comment pourrais je viser ce genre d’objectifs si je n’en connaissait pas l’existence? On entend souvent « Si c’était si simple, tout le monde le ferait. » FAUX. J’ai commencé à me renseigner il y a quelques temps sur les investissements locatifs. Loin de moi l’idée d’en vivre pour autant. Je comptais juste arrondir les fins de mois et vivre mieux…. mais en tombant sur quelques vidéos d’Olivier Seban, je me suis aperçu qu’en vivre était possible si on préparait convenablement le projet. Se former et s’informer sont pour moi les bases de l’indépendance financière.

 

Posted in: Les débuts

Comments

  1. Vincent
    25/11/2016

    Leave a Reply

    Salut Malibert !
    Cette article me parle beaucoup !
    Comme toi, je suis encore bloqué par le métro-boulot-dodo et j’habite chez mes parents. En plus, j’ai 4h de trajets chaque jour ! Donc niveau vie sociale, c’est pas fameux fameux …
    Mais je commence à investir dans l’immobilier et je fais des actions qui à terme me rapprochera de ma future liberté financière !
    Ma prochaine action c’est d’habiter à Paris ! D’une part pour me rapprocher du boulot (afin de quitter encore plus vite le boulot !). D’autre part pour avoir une vie sociale et rencontrer des gens qui sont dans le même état d’esprit que nous !

    • malibert
      25/11/2016

      Leave a Reply

      Merci pour ton commentaire Vincent ! Ne lâche rien !

  2. Gwen
    06/12/2016

    Leave a Reply

    S’entourer de gens positifs est une bonne façon de réussir sa vie, je trouve ! Avant de se lancer, il convient de bien préparer son projet, car c’est une étape importante dans la réussite d’un investissement. Certes, il y aura des moments de doutes et d’échecs, mais cela ne doit pas nous empêcher d’avancer et de continuer la route vers notre indépendance financière.

    • Rémi (auteur)
      06/12/2016

      Leave a Reply

      Pour ma part, on a du mal à me prendre au sérieux dans mon entourage au sujet de mes projets. J’espère pourvoir leur prouver que j’en suis capable, et que mes efforts (temps, risques, argent) sont payants !

  3. Gwen
    09/12/2016

    Leave a Reply

    Je pense que tu peux y arriver ! Ce n’est qu’une question de temps mon cher 😉 Garde confiance en toi 🙂

  4. Celine
    18/02/2017

    Leave a Reply

    Mais le reste de tes vrais proches peuvent y croire… J’ai toujours eu confiance en toi, moi j’y crois 🙂

Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*


Solve : *
6 × 23 =